Nos actions

Aide alimentaire
C’est l’idée de départ de Coluche et l’activité la plus connue des Restos : donner un coup de pouce aux plus démunis tout au long de l'année mais surtout pendant la période de l’année la plus critique : de début décembre à fin mars. Les denrées distribuées proviennent de plusieurs sources : achats en gros auprès de fournisseurs, dons en nature des entreprises, producteurs, consommateurs et subventions en nature de l’Union Européenne et de la France (en savoir plus)
Sur le terrain

 

Sur le terrain

 

Plusieurs types d’aide alimentaire existent :

 

- des produits frais et/ou conserves et/ou surgelés, permettant des repas équilibrés, à cuisiner chez soi,

 

- une aide spécifique pour les bébés,

 

- des repas chauds, pour ceux qui n’ont pas de toit (Gens de la rue).

 

L'aide alimentaire reçue est adaptée à la situation familiale et financière des bénéficiaires; elle leur permet de préparer un repas complet et équilibré pour tous les membres de leur foyer. Les restos fournissent 6 repas par semaine et par personne.
L'aide alimentaire se poursuit
toute l’année pour les plus démunis.

 


Depuis 1999, les Restos s'efforcent d'offrir aux bénéficiaires le choix des denrées qu'ils emportent.

Les denrées proviennent de trois sources :

 


- Achat en gros auprès des fournisseurs : elles sont fournies et livrées par le Service National des Approvisionnements des Restos du Coeur. Elles sont ensuite conditionnées et acheminées vers les différents centres de distribution.

- Dons en nature de la Communauté Européenne (FEAD): pour certains produits comme le lait, la viande, les céréales, la farine.

- Approvisionnement local mis en place par des bénévoles (récupération d'invendus auprès des magasins de proximité et de la grande distribution, dons de producteurs...) qui apporte un complément de produits frais
et variés.

 

Un repas comprend :

- une entrée
- une viande ou un poisson
- des légumes, des pâtes ou du riz
- un fromage ou un yaourt
- du lait
- un fruit 
- du pain et des compléments alimentaires comme beurre, huile, café, sucre, biscuits.

S'y ajoutent des produits d'hygiène de base.

Les légumes frais sont aussi fournis par le chantier d’insertion des « Jardins du Cœur » par des salariés en réintégration socio-professionnelle.
Toute l'année, pour les bébés et les jeunes enfants de 12 à 18 mois, des dotations hebdomadaires
spécifiques sont fournies :

 


* du lait 1er et 2ème âge, ainsi que du lait croissance jusqu'à 3 ans
* des petits pots
* des paquets de couches et des produits d'hygiène
* des farines, des biscuits …

 

 

 

En zone rurale, des centres mobiles (camions) permettent d’aller au-devant des personnes isolées

 

Création du premier à Castelnau en 2003 , puis 3 autres grâce à un don privé en 2009, qui complètent désormais les activités des centres de Blaye , La Teste et Toulenne.

 

Les Restos Bébés du Coeur
Les Restos Bébés du Cœur remplissent une mission d’aide à la personne. C’est un lieu d’accueil des bébés de la naissance jusqu'à 12 mois.
Sur le terrain

C'est un lieu d'accueil pour les bébés de la naissance à 18 mois au sein duquel les parents peuvent trouver :

- une aide matérielle (vêtements, couches, produits de puériculture et d’hygiène, jouets et prêt de matériel) adaptée aux besoins des parents.

- une écoute : un espace de partage et d'échange avec des bénévoles expérimentés (puéricultrices, infirmières, pédiatre…), ainsi qu'avec d'autres parents accueillis.


- un espace de prévention et d'orientation vers les structures extérieures existantes.

Au cours de la dotation alimentaire, une relation de confiance s’établit avec les parents, ce qui nous permet de les conseiller au mieux dans leurs démarches.

Un trousseau naissance est donné à la future maman au cours du mois qui précède la naissance.

 

Un espace jeux pour les petits et grands est disponible.

Les Restos Bébés fonctionnent toute l'année sauf au mois d'août.

Logement
Disposer d’un toit est une étape élémentaire de l’insertion sociale. L’aide au logement existe depuis la création des Restos, elle prend aujourd’hui diverses formes, qui vont de l’hébergement d’urgence à l’accompagnement vers une location stable.
Sur le terrain

Si, en 1985/1986, la principale activité des Restaurants du Cœur était l'aide alimentaire, notre association a rapidement étendu ses actions vers l'aide à la personne et à l'insertion « disposer d'un toit est une étape élémentaire de l'insertion sociale ».

 

L’Association Nationale, encouragée par les dispositions de la Loi Besson de mai 1990, mobilise alors les Associations Départementales sur l'aide au logement.

C'est ainsi que naissent Les Toits du Cœur.

L'aide au logement prend alors des formes diverses qui vont de l'hébergement d'urgence à l'accompagnement vers une location stable.


C’est en 1999 qu’on assiste à la création des Toits du Cœur de la Gironde, après obtention des agréments nécessaires de la préfecture et du Fonds de Solidarité Logement.

 

Deux modes de prise en charge sont proposés :

- l'hébergement temporaire ALT pour personnes isolées (actuellement 15 ALT)

- la sous-location (actuellement 20 sous-locations)

Emploi
Face à un marché de l’emploi toujours plus tendu, les Restos mettent en œuvre un accompagnement global et personnalisé pour les publics qu’ils accueillent : remobilisation autour de leur projet professionnel, levée de leurs freins à l’emploi, passerelles vers la formation et le monde de l’entreprise.
Sur le terrain

 

L'emploi en Gironde se décline sous deux thèmes :

- Les Ateliers et Chantiers d’Insertion

- Le Soutien à la Recherche d’Emploi

 

LES ATELIERS ET CHANTIERS D'INSERTION

La finalité de ces chantiers regroupés sous l’appellation "Structure d’Insertion par l’Activité Economique" est d’accompagner des personnes éloignées de l’emploi structurellement ou conjoncturellement pour les faire évoluer, tant dans le domaine social que professionnel, en leur proposant :

* Un emploi, un statut de salarié et un accompagnement personnalisé

* Un suivi et un accompagnement socioprofessionnel individualisé

Accompagnement social : illettrisme/remise à niveau, santé, gestion administrative et budgétaire, logement, mobilité, justice, administratif et accès aux droits, accès à la culture et aux loisirs

Accompagnement professionnel : périodes de mise en situation en milieu professionnel du secteur marchand de 2 à 3 semaines, adaptées aux horaires de l’entreprise, participation à des forums pour l’emploi, atelier TRE, bilan de compétences,…

* Un accompagnement pédagogique

Acquisition de savoir-faire et de savoir être

* Une réelle situation de travail au sein des différents chantiers
* Des formations qualifiantes et/ou diplômantes en interne et/ou externe

 

CACES, SST, permis de conduire,…

 

Les salariés en insertion

Au niveau départemental notre conventionnement est de 16 ETP (équivalent temps plein), des contrats qui offrent le temps nécessaire afin d’obtenir une insertion professionnelle durable de 6 à 24 mois, 26 heures hebdomadaire.

 

 Deux Ateliers et Chantiers d'Insertion

 

 

Le Jardin du Cœur et Les Fonctions Transverses

 

L’Entrepôt Du Cœur

 

Les Missions

 

Fournir

en légumes frais

les centres de distribution

de la Gironde

Améliorer

l’aide au quotidien

 

 

Approvisionner

en produits alimentaires

les centres de distribution

de la Gironde

 

Les Activités

 

Maraîchage

agriculture raisonnée

Produire

Préserver

Diversifier

Utiliser la nature

 

 

Agent d’entretien

Entretien des locaux

 

Cuisinier

Préparer

servir des repas

 

 

 

Préparateur de commandes

Réceptionner

Stocker

Préparer

 

Agent d’approvisionnement

Organiser

Inventorier

 

 

Les Lieux

 

 

« Les Serres de Majolan »

 

 

Blanquefort

 

 

Siège Départemental

des Restaurants du Cœur

 

Bruges

 

 

Siège Départemental

des Restaurants du Cœur

 

Bruges

 

 

LE SOUTIEN A LA RECHERCHE D’EMPLOI

Le Soutien à la Recherche d'Emploi consiste en un accompagnement global et personnalisé de la personne accueillie vers l’emploi, en évaluant avec elle les freins à son projet professionnel, en l’orientant si besoin, en l’aidant sur la mise en œuvre d’un plan d’action de recherche d’emploi.

17 centres sont engagés ou en phase d’engagement dans cette démarche. Bilan de recherche, aide au CV, lettre de motivation, conseils sur l’entretien d’embauche sont proposés aux personnes suivies.

Les référents SRE et la chargée de développement des partenariats ont permis de formaliser des accords avec les structures d’accompagnement vers l’emploi.

 

Ils ont également travaillé sur la mise en place d’accords avec Cap Emploi (emploi d’handicapés) et APREVA (garage social).

Aide aux gens de la rue
Dès leur création, les Restos du Cœur ont apporté une aide inconditionnelle et gratuite aux personnes contraintes de vivre dans la rue.
Sur le terrain

Les Restos du Cœur viennent en aide toute l’année aux sans domicile fixe et aux sans-abris. Parce que personne ne doit être contraint de vivre à la rue, les Restos ont fait de l’aide aux « Gens de la rue », une priorité. Les actions menées en leur faveur englobent les accueils de jours, les maraudes, les camions, ainsi qu’en période d’hiver, l’opération Grand Froid.

Depuis 2001, un ACCUEIL DE JOUR fonctionne à Bordeaux 12 mois sur 12, 6 jours sur 7. Il est fréquenté chaque jour par une centaine de bénéficiaires.

De même, le BUS DU COEUR stationne chaque soir en centre-ville, d’octobre à mars, où il accueille jusqu’à 150 personnes.

Enfin, une MARAUDE, doublée d’avril à septembre par un CAMION, parcoure l’agglomération bordelaise deux soirs par semaine, toute l’année, pour aller à la rencontre de ceux qui ne peuvent pas se déplacer.

 

L'accueil de jour

C'est quoi l'Accueil de jour ? Un lieu ouvert sans condition à tous ceux qui n’ont pas de toit, qui dorment dans la rue ou dans des lieux de fortune, mais aussi aux personnes isolées en situation de grande solitude. Chacun y est accueilli avec bienveillance dans un lieu sécurisé et convivial, par des bénévoles souriants et attentifs.

Le premier besoin de ceux qui arrivent le matin, c’est de prendre un petit déjeuner chaud : café, thé ou chocolat, viennoiseries, pain, beurre, confiture, céréales, laitages et fruits permettent de récupérer d’une nuit souvent difficile.

Et puis, il y a les douches pour se laver et se détendre, la buanderie pour faire laver son linge et le coiffeur pour garder une allure soignée, le tout supervisé par des bénévoles toujours à l’écoute.

Dans la matinée, la salle de repos permet de souffler, lire ou dormir, et pour ceux qui souhaitent apprendre ou se perfectionner, les ateliers de français et d’informatique sont à leur disposition. De plus, grâce à notre partenariat avec Médecins du Monde, des consultations médicales sont proposées sur place toutes les semaines

 

Et c’est le repas de midi, proposé en self-service, moment attendu et apprécié ou l’on se retrouve en toute convivialité. 

Pour en savoir plus sur l'accueil de jour, visitez le site de l'ADJ Bordeaux

 

Le bus du cœur
Fonctionnant 7 mois par an de début octobre  à fin avril, le Bus reçoit entre autres les mêmes personnes qu’à l’Accueil, pour une soupe et des boissons chaudes, des sandwichs, des fruits et des laitages en fonction des ramasses du jour.

L’accueil est inconditionnel, toute personne dans le besoin peut donc venir au Bus chercher une aide alimentaire et une écoute.

Le contexte est différent, la violence peut être présente et les addictions à l’alcool et aux drogues sont plus perceptibles que le midi.
Même si certains bénévoles sont à la fois présents à l’Accueil de jour et au Bus, il y a aussi le soir des bénévoles en activité professionnelle, des étudiants également, avec là aussi une équipe différente chaque jour.
Ce bus apporte un soutien important à notre action envers les Personnes de la Rue.

 

La maraude
La Maraude est née du constat que les diverses structures des Restos du cœur de la Gironde ne répondaient pas totalement aux besoins des gens de la rue. 

 En effet, il existe des personnes en grande détresse qui ne viennent ni au bus ni à l’accueil de jour, ne se rendent pas dans les centres de distribution, par pudeur, par peur des contacts, par manque de moral, de force physique ou par ignorance. 

 Aller vers ces personnes isolées, pour leur donner un peu de chaleur humaine, par le dialogue, un sourire, une gentillesse et par l'hygiène et l'alimentaire est donc devenu primordial. 

La Maraude a pour objectif de leur redonner un peu d’espoir, les forcer à se lever en venant à la camionnette, rompre l’isolement et rétablir un lien avec la société. 

 

Le Camion

L'activité Camion prend la suite du Bus et a lieu les mêmes jours que la Maraude afin que cette dernière ne soit pas surchargée. Sur un lieu fixe, une équipe de 6 à 10 bénévoles distribue un colis alimentaire à consommer sur place. Là encore l'accueil est inconditionnel et sans questionnement préalable.

Ceci est l'occasion de proposer des temps de rencontre réguliers et conviviaux, par l’accueil, l’échange et l’écoute. L'aide alimentaire n'est donc pas une fin en soi et l'objectif est aussi d'orienter les personnes accueillies vers les dispositifs d’accès aux droits, à la santé, à l’hébergement et vers les sorties, activités culturelles ou sportives que proposent les Restos.

Accès aux droits et à la justice
Connaître ses droits et pouvoir les faire valoir sont deux éléments fondamentaux pour l’exercice de la citoyenneté, garants d’un égal accès à la protection et d’égalité devant la loi. Cela s’inscrit dans le cadre de la mission historique des Restos : lutter contre la pauvreté et l’exclusion sous toutes ses formes.
Sur le terrain

L’Association Départementale de la Gironde Officialise le lancement de l’activité "accès à la justice" en juin 2015

Le constat à l'origine de la mise en place de permanences juridiques au sein des centres, les modalités de mise en œuvre de l'activité, la plus-value apportée par les restos réside dans la désignation d'un bénévole référent chargé du suivi des démarches à mettre en œuvre.

 

L’accès à la justice pour tous

En partenariat avec le CDAD de la Gironde, INFODROITS et le Conseil Général, des permanences d’informations juridiques généralistes sont mises en place au sein de deux centres de distribution de la Gironde, Bordeaux Fort Louis pour la ville et Branne en milieux rural afin d’informer et accompagner les bénéficiaires de l’association.

 

Une nouvelle aide à la personne

Les personnes accueillies dans les centres méconnaissent leurs droits ou rencontrent des difficultés pour les faire valoir. L’objectif est de leur permettre d’accéder à l’information juridique tout en bénéficiant d’un accompagnement et d’un suivi personnalisé, démarche facilitée par le lien de confiance préalablement établi avec les bénévoles. Recréer le lien entre les personnes accueillies et les institutions chargées de la mise en œuvre des droits est une priorité.

Il en constitue un volet essentiel car la résolution d'un problème juridique peut constituer une première étape vers l'insertion ou la réinsertion d'une famille.

 

En octobre 2016 Elargissement à deux nouveaux Centres Ruraux de l'activité

Les Centres de Pineuilh et de La Réole.

 

Les permanences (assurées par l'association INFODROITS au sein des centres de distribution)

- Bordeaux Fort Louis, tous les 15 jours, permanence de 3h

- Branne, une permanence/mois de 3h

- Pineuilh, une permanence/mois de 3h

- La Réole, une permanence/mois de 3h

Accompagnement au budget et microcrédit
Financer un projet, maîtriser son budget, reprendre la main sur sa situation bancaire et financière etc. : c’est pour répondre à ces besoins que les bénévoles des Restos s’engagent en faveur de l’inclusion bancaire et proposent aux personnes accueillies de bénéficier de conseils budgétaires et de les aider à obtenir un microcrédit.
Sur le terrain

Accompagnement au budget

Les personnes accueillies aux Restos du Cœur sont pour la plupart dans une grande fragilité économique, ce qui les empêche souvent d'avoir une vision claire de leur situation financière et administrative.

C’est pourquoi les Restos leur proposent un parcours d'accompagnement pour les aider à être plus autonomes dans la gestion de leur budget et, si possible, à améliorer leur situation financière.

Microcrédit personnel

C’est un crédit encadré et personnalisé à faible taux d'intérêt, de 500 à 3000 euros, remboursable en 12 à 36 mensualités, pour concrétiser un projet d’insertion sociale. Destiné à aider socialement ou professionnellement le bénéficiaire il peut permettre par exemple d’acquérir un moyen de locomotion, un ordinateur pour suivre une formation, le paiement d’une caution de location d’appartement ou bien encore pour faire face à des soins médicaux remboursés.

Ce crédit est accessible aux personnes à faibles revenus, exclus du crédit bancaire classique, mais qui ont une capacité de remboursement même limitée.

Les bénévoles des Restos du Cœur accompagnent le demandeur pour instruire sa demande et assurer un rôle d’intermédiaire actif avec l’organisme bancaire.

Ateliers de français, soutien scolaire et accès à Internet accompagné
Dans le but de lutter contre toute forme d’exclusion et de favoriser l’égalité des chances, les Restos du Cœur s’efforcent de soutenir les personnes accueillies dans l’accès à la langue française, orale et écrite.
Sur le terrain

Cours de français dans le centre de Bordeaux Fort Louis

L’apprentissage du français est fortement conseillé par les plateformes d’accueil des migrants, d’autre part nous accueillons également des personnes résidant en France depuis quelques années et qui souhaitent se perfectionner à l’écriture et à la lecture.

 

Nous travaillons avec trois niveaux d’apprenants

 

- Groupe 1 : grands débutants

- Groupe 2 : niveau intermédiaire

- Groupe 3 : niveau avancé

 

Culture, loisirs, sport & départs en vacances
Les activités culturelles, de loisirs, physiques et sportives et les départs en vacances proposés dans les centres des Restos du Cœur permettent d’échapper à la fatalité de l’isolement et du repli en recréant du lien, des échanges et de la convivialité.
Sur le terrain

Les responsables des centres et leurs bénévoles s’efforcent, dans la mesure du possible, de développer des activités d’aide à la personne, en complément de la distribution alimentaire : ateliers-cuisines, coin coiffure, bibliothèques, ateliers de lutte contre l’illettrisme, soutien scolaire, ateliers informatiques …

 

 

Spectacles

 

Chaque année, nous avons l’opportunité d’offrir aux familles des places de cirque remplissant de joie les enfants.

 

Loisirs, sports

 

Les bénéficiaires sont également invités dans la plupart des centres aux arbres de Noël profitant ainsi de goûters organisés par les bénévoles.

 

Il faut souligner que le succès de certaines activités d’aide à la personne ne sont possibles que grâce à l’implication des bénévoles mais aussi à l’aide des municipalités, de responsables de spectacles et de salles de cinéma, des associations culturelles et sportives qui spontanément nous offrent leur concours.

Les vacances du cœur

Le droit aux vacances pour tous! Il est nécessaire à chacun de sortir de son quotidien, de faire une pause.

Les Restaurants du Cœur de la Gironde organisent depuis plus de 10 ans desn séjours de vacances d’une semaine pour être et faire "comme tout le monde" (il y eu des séjours weekends, plus proposés, manque d'aide financière).Ces séjours préparés pendant de longs mois permettent de se retrouver en famille loin des tracas du quotidien.

 

Des familles avec des droits vacances familles, des séniors ascendants et des personnes seules partent en séjours collectifs, alors qu’ils n'ont jamais connu cela, ceci "sans aucun frais pour notre Association Départementale".